Présentation du projet

Le projet REL-ARTS porte sur la « relation critique » (J. Starobinski) en France : les arts visuels vus à travers les écrits (écrits de poètes, d’artistes, de critiques), dans la période 1944-1964.

Novembre 1944: le Salon d’automne ou « Salon de la Libération », célèbre pour la première fois P. Picasso (1881-1973). Juin 1964 : Le Grand Prix de la Biennale de Venise est attribué à l’artiste américain R. Rauschenberg (1925-2008). Cette date a été considérée comme le symbole de  la nouvelle prépondérance artistique de New-York sur Paris.

Ce projet, interdisciplinaire et international, est mené en 2017-2018. Soutenu  sur les plans scientifique et financier par l’équipe du CELLAM (Centre d’études des langues et littératures anciennes et modernes,  EA 3206, dirigé par le professeur Christine Ferlampin-Acher), de l’université de Rennes 2,  il a été labellisé par la Maison des sciences de l’homme de Bretagne.

Il s’appuie sur les ressources documentaires des Archives de la critique d’art-INHA  (dir.: Nathalie Boulouch) et ne pourrait être mené sans le soutien de chercheurs et d’étudiants en histoire de l’Art de  Rennes 2 ( Histoire et critique des arts. EA 1279).

Il a reçu le soutien financier de l’Institut des  Amériques ainsi que le soutien scientifique de la Maison des sciences de l’homme Ange-Guépin, à Nantes et de l’Alliance Athena.

 

On trouvera, à la rubrique « Billets de veille », des articles assurant un point régulier sur les questions posées par ce projet.

Les arts visuels à travers les écrits