L’appropriation actuelle de l’« avant-garde » russe et ses enjeux

Natalia Smolianskaïa

Vendredi 11 octobre 2019 – 10h-12h

LIER-FYT – 10 rue Monsieur-le-Prince – Paris

Quelles représentations de l’avant-garde sont construites aujourd’hui?

Malévitch, dont Natalia Smolianskaïa est spécialiste, est le point de départ d’une réflexion stimulante sur les représentations, différentes, conflictuelles de ce qui fut une orientation essentielle de l’art moderne.

La rencontre organisée en octobre 2019 confirme la démarche suivie par les chercheurs invités lors de nos journées de recherche : toute analyse, en histoire de l’art ou de la littérature, s’efforce de reconstituer le contexte dans lequel s’est élaborée la représentation. On ne pense pas l’art abstrait de la même manière au début du XXe siècle, dans les années trente ou dans la période de la guerre froide ; c’est une évidence. N’importe quelle tendance artistique, pour peu qu’elle ait un certain rayonnement, est emprisonnée dans des cadres esthétiques et historiques, des enjeux de pouvoir politiques, économiques , etc. Toute herméneutique, voire toute lecture sont contraintes par ce cadre. Il serait illusoire de penser que cet effort de contextualisation puisse aboutir totalement, mais sa fécondité est grande : toute interprétation est alors insérée dans sa dépendance à l’égard d’une représentation (au sens de Roger Chartier, Serge Moscovici).

Natalia Smolianskaïa est théoricienne de l’art, chercheuse, curatrice et artiste. Elle était directrice du programme au Collège international de philosophie à Paris entre 2007 et 2013, l’un de ses séminaires portait sur les avant-gardes. Elle a co-dirigé avec Jean-Pierre Cometti en 2010 le numéro de la revue “Rue Descartes” consacré aux avant-gardes. Aujourd’hui elle enseigne au Département d’art et design à l’Ecole des hautes etudes en économie (Moscou) où elle dirige le séminaire “Lieu de l’art”.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.