La réception de GUTAI, en France, épisode 1.

En ce temps de confinement, circuler virtuellement entre Japon et France comme remède… Les indications suivantes sont incomplètes. Je demande l’indulgence des lecteurs qui sont invités à enrichir ces données, par leurs commentaires.

Découvrir GUTAI. La bibliographie concernant Gutai est abondante. Suggérons seulement, pour commencer, l’article suivant qui aborde à la fois l’histoire et la démarche des artistes, les sujets encore à creuser (du moins en 1986), et le rôle de Michel Tapié: PACQUEMENT Alfred, « Gutai : l’extraordinaire intuition », in VIATTE Germain et al., 1910-1970, Japon des avant-gardes, Paris, Centre Pompidou, 1986, p. 284-291.

Une chronologie des expositions consacrées à Gutai en France donne une première idée de la réception du mouvement japonais.

  • Gutai, Galerie Stadler, Paris, 30 novembre 1965 – 8 janvier 1966. Michel Tapié. 1re exposition en France.
  • Gutai est présent dans l’exposition 1910-1970, Japon des avant-gardes, Paris, Centre Pompidou, 1986. Le commissaire, Germain Viatte, qui va ensuite prendre la direction des Musées de Marseille, fait entrer des œuvres dans la collection du Musée Cantini.
  • Gutai est présent dans l’exposition Japon art vivant, Centre de la vieille Charité, 24 janvier- 8 mars 1987 (Jean Biagini, Shigeo Chiba, Maeno Toshikuni, Japon art vivant , catalogue, Marseille, S.l., Graffite, 1987).
  • Gutai, Galerie nationale du Jeu de paume, 4 mai-27 juin 1999 (Sarah Clément, Françoise Bonnefoy, Isabelle Sauvage, Gutai, catalogue, Paris, G.n. du Jeu de paume et RMN,1999. Yamamoto Atsuo, Ming Tiampo, Florence de Meredieu, Gutai, Moments de destruction, moments de beauté, actes du colloque organisé en juin 1999, Paris, Blusson, 2002).
  • Gutai , l’abstraction lyrique et l’art informel dans les collections du musée Cantini (?), Marseille, musée Cantini, janvier (?)-17 mai 2015.
  • Gutai, L’espace et le temps, Rodez, Musée Soulages, 7 juillet-4 novembre 2018 (Decron B, dir., Gutai, l’espace et le temps, catalogue, Rodez, Musée Soulages, 2018).
  • Gutai est présent dans l’exposition Viva Gino, une vie dans l’art, Toulouse, Les Abattoirs, 28 février-23 août 2020 (exposition actuellement inaccessible et en l’absence de catalogue).

Parmi les sources en ligne: site de la documentation du Centre Pompidou, site www.enrevenantdelexpo.com, site du musée des Abattoirs de Toulouse, dépositaire des archives de la galerie Stadler. Merci également à M. G. Viatte qui nous a accordé un entretien téléphonique . Il a joué un rôle important dans la connaissance de Gutai en France.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.