Marcel Cohen, rencontres et parti-pris

Le livre de Marcel Cohen, Rencontres et partis-pris, regroupe des écrits sur l’art publiés entre 1976 et 2020 (L’Atelier contemporain, 2021). Ces écrits sont précédés d’un entretien très stimulant avec Nathalie Jungerman dont le point de départ est le constat du silence qui s’impose d’abord au critique: « Pour regarder une toile, il faut non seulement se taire, mais faire taire aussi, et dans un premier temps du moins, toute réaction critique » (p. 10). Comment écrire sans oublier cette obligation, mais au contraire en s’y adossant, par tous les moyens possibles, que Cohen teste en quelque sorte, d’un écrit à l’autre. Ce livre sonne juste, nettoie l’œil, oblige à quitter toute facilité routinière pour approcher, parmi d’autres artistes, Maya Anderson, Colette Brunschwig, Chris Burden, Alexandre Delay, Arnulf Rainer, Antonio Saura ou Gérald Thupinier.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.